Kikooboo en français ! Kikooboo in english !
  Dans ce carnet
  
 Prénom  Eleonore  Nom  
 Age  27  Minimessages  Envoyer un message
 But du voyage  Expéditions  Durée du séjour  1mois ou 77ans?
 Date de départ  29 Janvier 2010   Note: 4,3/5 - 66 vote(s).
 Description : Objectifs: Découvrir, rencontrer, voyager, trouver du boulot? s'installer? profiter!

[ Diaporama ]

[ Diaporama Flash ]

[ Vidéos ]

[ Suivre ce carnet ]

[ Derniers commentaires ]

[ Le trajet de Eleonore ]

[ Mes liens favoris ]

 Localisation : Australie
 Date du message : 01/10/2006
 Diaporama des photos de ce message
Page précédente Page suivante Retour liste messages Imprimer
 Nimbin, ville hallucinante!

Dimanche p.m:



Nimbin ........ pfffffffffff par où commencer.



Tout d'abord je tiens à vous dire que je ne souhaitais pas vous faire part de nos impressions sur cette ville car ce blog est lu par beaucoup de personnes et entre autres parents, profs, famille... enfin bref on se lance, on a rien a cacher et on tient à partager le maximum avec vous tous!



Nimbin petite ville de 1300 hab.

Depuis l'Aquarius Festival, une manifestation experimentale oragnisée par des étudiants Australien en 1973, Nimbin est devenue le lieu de prédilection des babas cool. On fait donc un beau gros bond en arrière, et on arrive dans les années 70:





Alors en fait, quand on arrive dans la ville la première chose qu'on rencontre c'est Le commissariat de police! Histoire de nous faire comprendre que "Attention la loi reste la même et la consommation de produits illicites reste interdite." Et pourtant......

Cette ville n'est réputée que pour ça, il n'y a pas un seul magasin "normal".

Bon, en gros c'est le "pays de la défonce". Il y a une rue principale avec une dizaine de magasins dans lesquels on peut acheter vêtements hippies, ustensiles pour fumer mais aussi Thé aux herbes "suspectes", Marijuana, cocaïne et extasies mais attention pas du chimique c'est du 100 % naturel. :-) c'est d'ailleurs pour ca que c'est + ou - autorisé. :-/



Les bars ne sont pas des bars communs, on peut fumer à l'intérieur, d'ailleurs on a été surpris lorsqu'on s'est assis simplement pour boire notre petit Coca-Cola (comme des enfants sages, oui promis) et que la serveuse (dread locks et tenue hippie) nous a annoncé: "Ha, 16h20 vous tombez bien c'est l'heure du super pèt'" et en effet elle nous a sortie le menu, c'est à dire la petite pancarte avec les differents créneaux horaires avec l'arrivée des differents pèt'.

Cette serveuse était justement une française qui s'est installée là il y a 5ans. On a donc parlé un peu. On arrivait pas trop à cerner la ville. Car en Australie tout ce qui est alcool, drogue est très sévèrement puni. Alors pourquoi ici dans une petite ville à l'ecart de tout, on pouvait se procurer tout ce qu'il existait simplement en entrant dans les magasins?!



Elle nous a répondu qu'il ne fallait pas fumer dans les rues, ni boire au nez des flics et que tout restait plus ou moins "caché". Elle nous a même montrer une web cam connectée aux heures d'ouverture. En fait on est filmés 24h/24 dans ce bar et on apparait sur internet. (Voila le site: http://www.nimbinhempbar.com/webcam.html) Mais sérieusement c'est fou, les flics ici doivent finalement fermer les yeux puisque tous les magasins et tout ce qu'il y a dans cette ville est en rapport avec ça. On a vraiment du mal à saisir cet endroit et ces habitants....



Ensuite nous avons été au "Festival", placé à côté de l'école.

Alors là, on s'est vraiment cru dans un autre monde.

Il y avait de grands tipies.

Les gens étaient tous assis par terre sur des grandes nappes en train de fabriquer des paniers tressés et toutes sortes d'objets complètement surréalistes.

On est arrivés au milieux d'eux avec nos vêtements de touristes, nos sacs à dos et nos lunettes de soleil. On se sentait vraiment étrangers à ce monde.



On avait l'impression que c'était une grande famille, une seule et unique famille. Ils vivaient leur petite vie tout simplement. Il n'y avait rien de spécial à voir mais c'était l'ambiance, l'athmospère qui était bizarre.

Sérieusement il faut le vivre pour le croire. Une femme se promenait avec son bébé dans les bras, le sein à l'air pour lui donner la tétée, il y avait un coin "bar" c'était juste une petite buvette avec un grand tapis où quelques "vieux" fumaient la pipe où plutôt genre calumet de la paix, tout était bizarre!



Après ça nous avons été au musée, alors attention. En fait c'est un mec qui fait visiter sa maison. Toutes sortes d'objets y sont exposés, c'est fou, c'est un bazar là-dedans..... (voir photos)



C'est vraiment trop compliqué à décrire Nimbin, on se croirait dans une autre époque, c'est vraiment incroyable. C'est la 4ème dimension.





Désolée, je n'arrive pas à trouver les mots qu'il faut pour décrire ce que j'ai vu cette journée là, mais je ne le verrai qu'une fois dans ma vie c'est sur.



Note: 5/5 - 1 vote(s).
Syndication :

Précédent - Suivant - Retour à la liste des messages

Par gerald

le 13/02/2010 à 21:01:46

nimbin......comme tu dit pour ou commencer ,

un monde d'amour tout simplement ,d'harmonie parfait etre l'homme et la nature et de ce fait avec soi meme , on poura nous apeler des babas cool , des hippies, ds fous , des junky pour certain , certe .mais le bond en arriere que tu decrie nous raproches ,pour revenir au chose essentiel de la vie.cette 4eme dimension , c'est la tienne , il sufit d'ouvrir les yeux pour comprendre, apres tout chose superflu a un sens ,
nimbin , c'est la cite d'emeuraude , la capital de ma planete





Répondre à ce commentaire

Par Templar

le 01/06/2010 à 23:26:16

Depuis qu'un collègue m'a parler de cette ville,je ne peux m'empêcher d'y penser a longueur de journée..

Mon rêve ! Vivre avec l'essentiel,vivre paisiblement et librement..la vie quoi.

Promis j'y passe un jour et peut être j'y reste ;)


Répondre à ce commentaire

Laisser un commentaire

Voter au sondage
Vais-je revenir habiter en Australie? :
Oui
Non

Voir les résultats
Kikooboo.com (Carnet de voyage / blog gratuit et Assistant de voyage) recommande Get Firefox!
 Publicité : pub-wwfpub-greenpeacepub-amnesty